Allez au contenu, Allez à la navigation

Lutte contre les violences urbaines

10e législature

Question écrite n° 22597 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 29/05/1997 - page 1556

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la proposition faite dans le rapport paru en février 1996 de l'Institut des hautes études de la sécurité intérieure sur les violences urbaines sous-titré " Comment prévoir et gérer les violences urbaines dans les quartiers sensibles " de créer " une structure appelée cellule de veille permanente ayant pour mission de surveiller en continu les tensions dans les quartiers afin d'évaluer à tout moment les risques de violences, de prévenir les autorités dès que ce risque atteint un niveau critique, de préparer des plans d'intervention adaptés au contexte, de mobiliser diverses ressources (informateurs, médiateurs potentiels, notables, journalistes) au service de la gestion de la crise, et d'assister les pouvoirs publics pendant le déroulement de la crise ". Il lui demande quelle a été sa réaction à cette proposition, et si, plus d'un an après la publication de ce rapport, des expérimentations ont eu lieu en ce sens.



La question est caduque