Allez au contenu, Allez à la navigation

Développement de la prévention des risques de crues

11e législature

Question écrite n° 01225 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 10/07/1997 - page 1857

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement sur l'affirmation, exprimée dans la réponse à la question no 13923 du 15 février 1996 parue au Journal officiel - questions écrites - Sénat du 28 mars 1996, que les actions sur la surveillance des crues portent sur le développement des modèles de prévision ainsi que sur l'amélioration de l'information diffusée et de son exploitation. Il lui demande quelles ont été en 1996 et quelles seront en 1997 et 1998 les mesures prises par son ministère pour assurer le développement de ces actions.



Réponse du ministère : Aménagement du territoire

publiée dans le JO Sénat du 18/09/1997 - page 2452

Réponse. - Mme la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement a pris connaissance, avec intérêt, de la question posée par l'honorable parlementaire concernant la surveillance des crues et, particulièrement, le développement des modèles de prévision et l'amélioration de l'information diffusée. La politique du ministère de l'aménagement du territoire et de l'environnement en matière de prévention des inondations s'inscrit dans un programme pluriannuel, adopté par le Gouvernement le 24 janvier 1997, qui comporte, notamment, un volet sur la modernisation de l'annonce des crues. Dans ce cadre, les actions entreprises en 1996 et 1997 et prévues en 1998 pour améliorer l'information et développer les prévisions sont les suivantes : mise en service en septembre 1996 du radar de Sembadel (Haute-Loire), le premier des cinq radars supplémentaires programmés pour surveiller les pluies du quart sud-est de la France ; engagement en 1996 des procédures nécessaires à l'installation de deux autres de ces cinq radars (dans le Vaucluse et dans l'Aude) ; l'engagement des deux derniers est prévu en 1998 ; coopération avec Météo-France dans le domaine de la prévision des phénomènes pluvieux exceptionnels, mise en place des " bulletins d'alerte précipitations " au profit des services d'annonces des crues ; étude de la faisabilité d'un outil automatique de prévision des crues éclairs utilisant les données fournies par les radars météorologiques et poursuite du développement et de l'installation de modèles de prévision hydrologique dans les services d'annonce des crues, des bassins de la Garonne, de la Seine et de la Loire. Ces efforts seront donc poursuivis en 1998 comme en 1996 et 1997. La poursuite de la modernisation des services est également prévue : normalisation des stations de mesure (certification PLQ 2000) ; rénovation des réseaux les plus anciens (Cristal sur la Loire ; réseau de télémesures de la Garonne).