Allez au contenu, Allez à la navigation

Accord entre l'Agence nationale pour l'emploi et France Télécom

11e législature

Question écrite n° 01631 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 24/07/1997 - page 1988

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur l'accord signé en 1996 entre l'Agence nationale pour l'emploi et France Télécom afin de donner une priorité aux jeunes demandeurs d'emploi. Il lui demande quel est à ce jour le bilan de cet accord, quel a été, en 1996 et au cours du premier semestre 1997, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi engagés par France Télécom et pour quels emplois.

Transmise au ministère : Industrie



Réponse du ministère : Industrie

publiée dans le JO Sénat du 25/09/1997 - page 2559

Réponse. - France Télécom et l'ANPE ont signé, le 6 septembre 1996, un accord national de partenariat portant sur le recrutement de 6 000 jeunes jusqu'à fin 1997, accord qui a été ensuite décliné sur l'ensemble des régions. Il apparaît aujourd'hui que, dans le cadre de ce partenariat, 2 500 jeunes ont d'ores et déjà intégré France Télécom (la quasi-totalité sur des contrats à durée indéterminée), alors que les premiers recrutements n'ont débuté qu'à la fin de 1996. Ces recrutements concernent majoritairement les secteurs en fort développement, comme le secteur commercial, mais aussi les autres métiers de l'entreprise tels l'informatique, la comptabilité, les secteurs techniques, etc.