Allez au contenu, Allez à la navigation

Propos tenus par un animateur étranger

11e législature

Question écrite n° 02745 de M. Xavier de Villepin (Français établis hors de France - UC)

publiée dans le JO Sénat du 18/09/1997 - page 2411

M. Xavier de Villepin attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur les propos tenus par un animateur américain à Toronto et à Montréal sur la France. Dans son émission, il aurait déclaré haïr les Français depuis toujours car ils auraient " rampés devant les nazis " et aurait ajouté que tout le monde devrait parler anglais à Montréal. Il souhaiterait savoir s'il est envisagé de réagir à ces propos injurieux qui méritent certainement d'être relevés auprès des stations de radio concernées et auprès des autorités de l'Ontario et du Québec.



Réponse du ministère : Affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 06/11/1997 - page 3059

Réponse. - L'honorable parlementaire a bien voulu attirer mon attention sur les propos injurieux à l'égard de la France tenus par un animateur américain au cours d'une émission radiophonique diffusée au début du mois de septembre à Toronto et Montréal. Ce dérapage était le fait d'un individu qui s'est déjà fait connaître aux Etats-Unis par son esprit provocateur et par sa vulgarité. Soucieux de ne pas servir les intérêts de l'animateur par une polémique publique, notre chargé d'affaires à Ottawa n'a pas directement réagi à ses propos mais a adressé une lettre au directeur de la station qui avait diffusé l'émission en cause dans le but d'en redresser l'audience. Dans cette lettre notre représentant déplore les procédés commerciaux détestables utilisés et forme le souhait de voir cette station respecter à l'avenir une déontologie qu'elle n'a que trop malmenée.