Allez au contenu, Allez à la navigation

Formation des cadres chargés de la gestion des établissements de santé

11e législature

Question écrite n° 03115 de M. Henri de Raincourt (Yonne - RI)

publiée dans le JO Sénat du 02/10/1997 - page 2598

M. Henri de Raincourt appelle l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur la nécessité d'améliorer la qualité de la formation des cadres, chargés de la comptabilité et de la gestion financière des établissements publics de santé. En effet, selon une étude menée par l'association des hospitaliers comptables, de graves lacunes existent chez une grande majorité d'agents. Eu égard à la raréfaction des ressources, les directeurs d'établissement doivent pouvoir disposer d'agents très qualifiés. Il lui demande en conséquence quelles mesures elle envisage de prendre afin de remédier à cette situation et quelle suite elle entend réserver à la proposition de création d'une école de formation dans les domaines précités.



Réponse du ministère : Emploi

publiée dans le JO Sénat du 25/12/1997 - page 3655

Réponse. - Les directeurs d'établissements publics de santé constatent un manque de formation des agents hospitaliers chargés de la comptabilité et de la gestion financière. Les adjoints des cadres notamment rencontrent des difficultés face à la complexité croissante des questions financières. Le recrutement de ces agents n'est toutefois pas à remettre en cause ; son caractère généraliste constitue un atout pour l'hôpital qui peut ainsi bénéficier de profils divers pour les différentes fonctions auxquelles ont accès les cadres appartenant à la catégorie B. En revanche, la formation d'adaptation à l'emploi telle qu'elle existe aujourd'hui, semble répondre insuffisamment au besoin de formation des agents dans les domaines comptable et financier et conduit au recrutement d'agents contractuels. Sur ce point, les services du ministère réfléchissent à l'élaboration d'une formation d'adaptation à l'emploi dont le contenu préparerait plus spécifiquement aux services financiers. Ils ne manqueront pas de solliciter dans ce cadre des directeurs d'établissements publics de santé et des responsables administratifs chargés des questions financières et du contrôle de gestion au sein des hôpitaux, et d'associer l'association des hospitaliers comptables à cette réflexion. La création d'une école spécialisée n'est toutefois pas envisagée dans la mesure où il existe des structures de formation qui peuvent répondre au besoin de formation constaté.