Allez au contenu, Allez à la navigation

Banalisation de la consommation de drogues dites " douces "

11e législature

Question écrite n° 03181 de M. Henri de Raincourt (Yonne - RI)

publiée dans le JO Sénat du 02/10/1997 - page 2607

M. Henri de Raincourt attire l'attention de M. le secrétaire d'Etat à la santé sur le phénomène de banalisation de la consommation de drogues dites " douces " et s'inquiète des propos de plusieurs ministres qui reconnaissent sans complexe avoir déjà fumé des " joints ". Ils prennent une lourde responsabilité vis-à-vis de la jeunesse. Considérant l'accroissement de la distribution de ce type de drogues dans les établissements scolaires de notre pays et les graves conséquences qu'engendre la consommation de ces drogues, il lui demande quelle va être la politique du Gouvernement en la matière.



Réponse du ministère : Santé

publiée dans le JO Sénat du 30/07/1998 - page 2495

Réponse. - La prévention de la consommation et de l'abus de drogues est un enjeu majeur de santé publique qui concerne toutes les substances psychomodificatrices, toutes les pharmacodépendances indépendamment du statut légal du ou des produits considérés. Les évolutions de consommation de substances psycho-actives licites ou illicites, en particulier chez les jeunes, sont une des préoccupations majeures du Gouvernement et doivent être analysées au regard des modifications de l'environnement économique et socioculturel de notre époque. Devant l'importance de ce phénomène, les ressources des différents dispositifs, spécialisés ou non, doivent être mobilisées pour proposer une prévention adaptée aux situations et, si nécessaire, une prise en charge. Lors des rencontres nationales sur l'abus de drogues et la toxicomanie, en décembre 1997, la nécessité d'engager des efforts en faveur d'actions de prévention dirigées à chaque stade des consommations de drogues a été bien soulignée. Dans cette optique, une campagne d'information et de prévention sera prochainement mise en uvre, notamment dans le cadre de la Semaine européenne de prévention des drogues et des toxicomanies qui se déroulera en novembre 1998.