Allez au contenu, Allez à la navigation

Association de la fondation étudiante pour la ville

11e législature

Question écrite n° 03923 de M. Marcel Debarge (Seine-Saint-Denis - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 30/10/1997 - page 2950

M. Marcel Debarge attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie sur le travail de l'Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV), parrainée par l'Association des maires des France. L'AFEV a mis en place depuis 1991 des cours de soutien scolaire en direction des quartiers défavorisés. Une cinquantaine de villes sont concernées, dont six en Seine-Saint-Denis. Cette année, l'association lance une grande campagne pour recruter de nouveaux bénévoles dans les universités. Cette expérience qui fonctionne grâce aux 6 millions de francs de subventions, notamment apportées par le ministère de l'éducation nationale, pourrait être développée plus largement sur un département comme la Seine-Saint-Denis. Il lui demande si des crédits supplémentaires ont été prévus à cet effet pour la rentrée de 1998.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 22/06/2000 - page 2214

Réponse. - Le soutien financier du ministère de l'éducation nationale à la réalisation des actions entreprises par l'association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV) s'est considérablement renforcé. D'un million cent mille francs en 1998, il a pratiquement doublé en 1999, pour être porté à deux millions de francs. Cet effort sera poursuivi en 2000, une subvention de 2,5 millions de francs étant prévue au profit de cette association.