Allez au contenu, Allez à la navigation

Troubles de vision chez le personnel médical chargé d'étudier au microscope les prélèvements de tissus réalisés sur les malades

11e législature

Question écrite n° 04771 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 04/12/1997 - page 3365

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le secrétaire d'Etat à la santé sur l'information parue à la page 54 du numéro 1314 (22 novembre 1997) du magazine Le Point selon laquelle " il faudrait rechercher d'éventuels troubles de la vision des couleurs chez le personnel médical chargé d'étudier au microscope les prélèvements de tissus réalisés sur les malades. Le British Medical Journal vient de publier cette recommandation émanant d'une équipe londonienne qui a enquêté auprès de 270 médecins et techniciens. Car la justesse de leur diagnostic dépend de leur faculté à déceler la présence de pigments colorés à l'intérieur des cellules. Or 8 % des hommes et 0,5 % des femmes ont du mal à distinguer exactement les couleurs. " Il lui demande quelle est sa réaction face à cette information et quelles mesures il envisage de prendre pour s'assurer que le personnel médical mentionné ci-dessus ne souffre pas de troubles de la vision des couleurs car, comme conclut le journaliste auteur de l'article précité, " plus le trouble est sévère, plus les risques d'erreur sont importants. "



La question est caduque