Allez au contenu, Allez à la navigation

Prévention de la drogue dans les centres culturels

11e législature

Question écrite n° 05303 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 25/12/1997 - page 3597

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur les rencontres nationales sur la toxicomanie qui se sont déroulées les 12 et 13 décembre dernier et rapportées à la page 14 du quotidien Le Figaro du 15 décembre dernier, au cours desquelles les intervenants ont souligné la frilosité globale de la prévention de la drogue en France dans les centres culturels. Il lui demande quelle est sa réaction face à cette constatation et quelles mesures elle envisage de prendre pour remédier à cette insuffisance de la prévention contre la drogue dans les centres culturels.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 26/02/1998 - page 652

Réponse. - La question posée par l'honorable parlementaire concernant la prévention contre la drogue dans les centres culturels, sous tutelle pour la plupart d'entre eux des collectivités locales et non de l'Etat, est une préoccupation de leurs responsables et des pouvoirs publics, notamment quand ces équipements sont implantés dans des zones où le trafic de drogue risque d'être particulièrement présent. Il s'agit d'un problème de santé publique ainsi que de police qui ne relève pas directement du ministère de la culture et de la communication. Celui-ci ne dispose pas de professionnels formés à des actions de prévention. Cependant, les centres culturels ne constituent pas des lieux où la drogue est notoirement présente, et aucun incident n'a jusqu'à présent été porté à la connaissance de la ministre de la cultue et de la communication.