Allez au contenu, Allez à la navigation

Nouveaux métiers destinés au plan emploi-jeunes : médiateur en cas de litiges familiaux

11e législature

Question écrite n° 06728 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 05/03/1998 - page 726

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le garde des sceaux, ministre de la justice, sur un des nouveaux métiers définis par dix personnalités chargées en juillet dernier de recenser les emplois à créer dans plusieurs grands secteurs d'activités, dans le cadre du plan emploi-jeunes et rapportés aux pages 17 et 18 du Bulletin quotidien du 21 août dernier, qui consisterait pour un jeune à être " médiateur en cas de litiges familiaux ". Il lui demande quel est à ce jour, notamment dans le département du Rhône, le nombre d'emplois-jeunes créés dans ce domaine et le bilan de leur activité médiatrice.



Réponse du ministère : Justice

publiée dans le JO Sénat du 02/07/1998 - page 2159

Réponse. - Le garde des sceaux, ministre de la justice, fait connaître à l'honorable parlemantaire que le ministère de la justice a, en effet, répertorié plusieurs types d'activités nouvelles permettant l'emploi des jeunes dans le secteur de la justice. Parmi celles-ci figure le soutien à l'action des médiateurs familiaux. Au cours des différentes réunions durant lesquelles le dispositif d'emploi des jeunes pour la justice leur a été présenté, un certain nombre d'associations de médiation familiale ou d'associations gérant un lieu neutre de rencontres parents-enfants ont manifesté leur vif intérêt sur l'opportunité offerte. A ce jour toutefois, il n'apparaît pas que les projets de ces associations, soutenus par le ministère de la justice, aient encore débouché sur des recrutements.