Allez au contenu, Allez à la navigation

Coûts de réalisation des autoroutes dans les pays européens

11e législature

Question écrite n° 12598 de M. Jean-Pierre Raffarin (Vienne - RI)

publiée dans le JO Sénat du 03/12/1998 - page 3835

M. Jean-Pierre Raffarin attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur les coûts de réalisation des autoroutes dans les différents pays européens. Les services de son ministère disposent-ils d'études comparatives sur ces coûts ? Si oui, le Gouvernement peut-il rendre publique ces informations.



Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 04/03/1999 - page 699

Réponse. - Une analyse comparative du coût moyen de construction des autoroutes à deux fois deux voies en Europe a été réalisée sous l'égide des directeurs des routes d'Europe occidentale. Ce coût est différent selon que les infrastructures sont réalisées en zone urbaine ou hors zone urbaine. Hors zone urbaine, et en site facile, les coûts moyens de construction varient de 1,8 million d'euros par kilomètre (Portugal) à 13,1 millions d'euros par kilomètre (Suisse). Les pays présentant les coûts les plus élevés sont : le Luxembourg avec une moyenne de 9,3 millions d'euros par kilomètre pour les autoroutes en projet, l'Italie avec une moyenne de 7,5 millions d'euros par kilomètre pour les autoroutes réalisées et de 12,5 millions d'euros par kilomètre pour les autoroutes en projet et la Suisse avec 13,1 millions d'euros par kilomètre pour les autoroutes en service. Il est à noter que la Suisse ne prévoit aucune construction d'autoroute en site facile. Ces coûts sont plus bas pour : l'Espagne (1,9 million d'euros pour les autoroutes réalisées), la Belgique wallonne (2,3 millions d'euros pour les autoroutes réalisées et 2,6 million d'euros pour les autoroutes en projet), le Danemark (2,4 millions d'euros pour les autoroutes réalisées et 2,7 millions d'euros pour les autoroutes en projet), la Suède (2,9 millions d'euros pour les autoroutes réalisées). La France (4,8 millions d'euros pour les autoroutes réalisées et 5,2 millions d'euros pour les autoroutes en projet) et l'Allemagne (5,3 millions d'euros pour les autoroutes réalisées et 6,4 millions d'euros pour les autoroutes en projet) présentent des coûts moyens. Il convient de noter qu'en site jugé très difficile, la hiérarchisation des coûts reste quasiment inchangée. Le coût d'un kilomètre d'autoroute en site très difficile pour un même pays est de 1,9 (Luxembourg) à 6,4 (Suisse) fois supérieur au coût d'un kilomètre en site facile. Il est de l'ordre du double pour l'Allemagne (2), la France (2,4 pour les autoroutes achevées et 4 pour les autoroutes en projet), la Suède (2,4), l'Espagne (2,6) et le Portugal (2,8). Le coût des autoroutes en site très difficile est 4 fois supérieur à celui des autoroutes en site facile pour l'Italie. En zone urbaine, on constate un écart important entre les différents pays. En effet, les coûts observés en Suisse sont 17 fois supérieurs à ceux observés en Espagne et 20 fois ceux observés en Finlande. Le coût moyen de construction pour les différents pays se présente, dans un ordre croissant, de la manière suivante : Finlande (3,3 millions d'euros), Espagne (3,8 millions d'euros), Suède (5,8 millions d'euros), Luxembourg (8,8 millions d'euros), Allemagne (de 10,6 à 42,4 millions d'euros), France (13,9 millions d'euros), Italie (de 25 à 35 millions d'euros pour les autoroutes achevées et de 35 à 45 millions d'euros pour les autoroutes en projet) et Suisse (65,7 millions d'euros).