Allez au contenu, Allez à la navigation

Aide apportée par la France aux pays frappés par le phénomène climatique El Nino

11e législature

Question écrite n° 12779 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 10/12/1998 - page 3915

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre délégué à la coopération et à la francophonie sur l'information parue à la page 24 du quotidien Le Figaro du 26 novembre 1998 selon laquelle le phénomène climatique El Nino " a fait 21 700 morts et 33,9 milliards de dollars de dégâts ". Il lui demande quelle a été la participation de la France pour venir en aide aux pays frappés par ce phénomène et quel est le montant des crédits dans le budget 1999 pour aider les populations sinistrées.



Réponse du ministère : Coopération

publiée dans le JO Sénat du 18/03/1999 - page 864

Réponse. - Le phénomène climatique El Ni o a provoqué des dégâts sur l'ensemble de la planète et s'est traduit par une pluviométrie ou une sécheresse accrues selon les régions du Globe. Aussi la France est-elle venue en aide à des populations sinistrées de nombreux pays, en particulier en Malaisie, Indonésie, Papouasie, Vietnam, Chine, Corée du Nord, Bangladesh, Brésil, Equateur, Mexique, Soudan, Kenya, Caraïbe, Nicaragua, Honduras, Guatemala, Salvador. Au total, l'effort consenti par la France, à titre bilatéral, aux populations sinistrées par El Ni o s'élève à 11,58 MF auxquels il convient d'ajouter 18 % des sommes consacrées par le programme européen ECHO. Mais il faut noter qu'il est difficile de dissocier les phénomènes dus à El Ni o d'autres catastrophes naturelles qui ont frappé certaines régions du monde notamment la Caraïbe (cyclone George) et l'Amérique centrale (cyclone Mitch). Pour le cyclone Georges, il a été débloqué 1,6 MF du Fonds d'urgence humanitaire (FUH) et, pour le cyclone Mitch, 38 MF. Les interventions se faisant au cas par cas, il n'est pas possible de déterminer le montant des crédit qui seront affectés en 1999 aux populations sinistrées dans le cadre du Ni o (on peut rappeler que l'enveloppe du FUH 1999 devrait être de 54,8 MF). Enfin, la France soutient différents programmes de recherche sur El Ni o gérés par les Nations unies (PNUD, l'OMM ou l'UNESCO) pour essayer d'introduire un élément de probabilité dans la gestion du phénomène.