Allez au contenu, Allez à la navigation

Sécurité routière : installation d'une caravane de modération de la vitesse et de la protection des usagers

11e législature

Question écrite n° 15329 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 01/04/1999 - page 1027

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur l'information parue à la page 20 du numéro 113 (janvier-février 1999) de la revue du comité de la sécurité routière selon laquelle, dans le département des Bouches-du-Rhône, une caravane " composée d'un ensemble d'ateliers animés par des inspecteurs départementaux de la sécurité routière... s'installe pour une demi-journée, ou le plus souvent une journée, dans une commune, un lycée ou une entreprise. Les ateliers... abordent tous les problèmes de la vitesse et de la protection des usagers... ". Il aimerait savoir quel est à ce jour le bilan de cette opération et s'il compte inciter au développement d'une telle expérience dans d'autres départements.



Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 29/07/1999 - page 2590

Réponse. - La revue de la sécurité routière est diffusée à plus de 30 000 exemplaires à tous les responsables et partenaires locaux de la sécurité routière : administrations de l'Etat, élus et techniciens des collectivités locales, associations, organismes socioprofessionnels comme les assurances, les auto-écoles, les experts automobiles... Son objectif est d'apporter des informations sur la politique de l'Etat et de faire connaître les initiatives prises par les partenaires nationaux et locaux, permettant ainsi un échange d'expériences. La présentation des actions locales s'appuie sur les éléments fournis par les responsables locaux, élus, techniciens, associations s'impliquant dans des programmes de sécurité routière. La réalisation et la mise à disposition, par la préfecture des Bouches-du-Rhône, d'une caravane d'animation pour la modération de la vitesse est une excellente initiative, très appréciée des collectivités locales, établissements scolaires et entreprises. La mention de cette opération dans la revue de la sécurité routière avait pour objectif de permettre aux responsables des préfectures, directions départementales de l'équipement et collectivités locales de s'en inspirer et de l'adapter à leur contexte local.