Allez au contenu, Allez à la navigation

Construction du nouveau lycée de Budapest

11e législature

Question écrite n° 20806 de M. Xavier de Villepin (Français établis hors de France - UC)

publiée dans le JO Sénat du 25/11/1999 - page 3826

M. Xavier de Villepin attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la construction du nouveau lycée français à Budapest. Les locaux actuels ne permettent plus d'accueillir décemment, et en toute sécurité, les élèves, et conduisent même à refuser des inscriptions. Il serait donc souhaitable de conclure avec le Gouvernement hongrois une convention conférant au lycée français de Budapest un statut, notamment fiscal, équivalent à celui de l'école américaine. Peut-on espérer signer un accord dans les plus brefs délais pour permettre de commencer les travaux durant l'été 2000 ?



Réponse du ministère : Affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 30/12/1999 - page 4282

Réponse. - Le projet de convention sur le statut du lycée français de Budapest a été remis le 12 novembre 1999 aux responsables concernés du ministère hongrois des affaires étrangères, l'objectif étant que l'établissement français puisse bénéficier des mêmes dispositions que l'école américaine. A chaque contact politique important, la France rappellera son v u de pouvoir signer ce texte dans les délais les plus courts possibles, compte tenu de l'urgence que revêt la relocalisation du lycée. Toutefois, l'ouverture du chantier n'est pas subordonnée à la signature de la convention. Aussi le contrat d'achat du terrain a-t-il été signé le 30 novembre 1999. A cet effet, l'agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) a mis en place une subvention de cinq millions de francs. Le démarrage des travaux est prévu pour le troisième trimestre 2000 et la rentrée scolaire de septembre 2001 devrait se dérouler dans les nouveaux locaux du lycée.