Allez au contenu, Allez à la navigation

Sécurité juridique des actes des collectivités territoriales

11e législature

Question écrite n° 31079 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 08/02/2001 - page 477

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur le rapport de la commission pour l'avenir de la décentralisation intitulé " Refonder l'action publique locale ", remis à M. le Premier ministre le 17 octobre 2000 et dans lequel ses auteurs recommandent, à la page 80 (proposition nº 102), de " garantir la sécurité juridique des actes des collectivités territoriales ". Il lui demande par quels moyens le Gouvernement entend renforcer la sécurité juridique des actes des collectivités territoriales " et par là même celle des élus ".



Réponse du ministère : Intérieur

publiée dans le JO Sénat du 19/04/2001 - page 1358

Réponse. - L'honorable parlementaire a interrogé le Gouvernement sur les suites qu'il entend apporter à chacune des propositions faites par la commission pour l'avenir de la décentralisation dans le rapport que son président, M. Pierre Mauroy, a remis au Premier ministre le 17 novembre 2000. Le Premier ministre, qui avait mis en place cette commission le 17 octobre 1999, vient de préciser à l'Assemblée nationale le 17 janvier dernier, lors du débat sur la décentralisation, les orientations qu'il entend mettre en uvre en la matière. Le Premier ministre a proposé d'engager une nouvelle étape de la décentralisation autour de six objectifs : la rénovation des institutions locales ; l'approfondissement de la démocratie locale ; un meilleur partage des compétences ; la modernisation des finances locales ; l'évolution de la fonction publique territoriale ; l'accroissement de la déconcentration. Dès cette année, le Gouvernement déposera un projet de loi visant à renforcer la démocratie de proximité. Parallèlement, une très large concertation sera lancée pour préparer cette nouvelle étape de la décentralisation. Cette phase de débat permettra au Gouvernement de recueillir toutes les propositions et de préciser en conséquence les mesures qu'il entend mettre en uvre autour des six objectifs précités.