Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des masseurs-kinésithérapeutes

11e législature

Question écrite n° 31195 de M. Claude Domeizel (Alpes de Haute-Provence - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 15/02/2001 - page 556

M. Claude Domeizel attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur la situation des masseurs-kinésithérapeutes qui sont pénalisés lorsque leur objectif de santé est dépassé, alors qu'il leur est impossible de refuser de soigner des patients munis d'une prescription établie par un médecin. Le phénomène est d'autant plus sensible en milieu rural où dans certains secteurs, le nombre de praticiens est parfois insuffisant pour faire face à la demande. Par ailleurs, il lui demande si les indemnités kilométriques (semble-t-il fiscalisées) peuvent être revalorisées dans la mesure où elles n'ont pas varié depuis bientôt quinze ans. Il souligne la lourde place de ces frais dans le budget des kinésithérapeutes, particulièrement dans un département montagnard où les déplacements sont longs dans un habitat à desservir très dispersé. Aussi, il lui demande quelles mesures elles envisage de mettre en oeuvre pour apporter une correction à cette situation.



La question est caduque