Allez au contenu, Allez à la navigation

Aménagement des rythmes scolaires

11e législature

Question écrite n° 32574 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 12/04/2001 - page 1232

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur l'aménagement des rythmes scolaires pour les écoles primaires. Il aimerait connaître sa position sur ce sujet et savoir si une réforme concernant cet aménagement est actuellement envisagée par le Gouvernement. Inspirée par quels principes, pour parvenir à quels résultats, quels objectifs ?



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 24/01/2002 - page 220

Concernant les rythmes scolaires, diverses études ont été réalisées et aucune n'apporte d'éléments décisifs en faveur d'une organisation particulière de la semaine ou de l'année scolaire. Toutes soulignent l'importance d'un bon équilibre des journées avec alternance et variété des activités ; c'est ainsi que l'aménagement de la journée peut être un facteur de la réussite scolaire. L'amélioration des conditions d'apprentissage afin de contribuer à donner le goût d'apprendre, la recherche d'une qualité de vie dans l'école qui permet de réduire les tensions et la fatigue, une meilleure harmonisation des temps scolaires, périscolaires et familiaux constituent les trois objectifs essentiels à l'aménagement des rythmes de la journée et de la semaine scolaire. La réflexion sur l'organisation de la semaine ou de l'année scolaire doit évoluer au sein des équipes pédagogiques dans un dialogue avec les familles, mais aussi avec les élus et avec les acteurs qui interviennent dans le temps péri et postscolaire. Le ministre souhaite favoriser cette dynamique dans un esprit de large déconcentration des initiatives, l'inspecteur d'académie étant chargé d'assurer la cohérence au niveau départemental. La variété des besoins locaux, liés aux caractéristiques sociales et économiques de la vie des familles, a jusqu'alors conduit à considérer qu'un règle unique et uniforme en matière de calendrier scolaire n'était pas forcément pertinente.