Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des étudiants en thèse

11e législature

Question écrite n° 34366 de M. Philippe Richert (Bas-Rhin - UC)

publiée dans le JO Sénat du 12/07/2001 - page 2291

M. Philippe Richert attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la situation des étudiants en thèse, qui bien souvent obtiennent un contrat de trois ans pour leurs travaux de recherche. Il est rare qu'à l'issue de cette période la thèse soit bouclée. Or les organismes qui les embauchent, satisfaits d'avoir eu pendant une courte période de la main-d'oeuvre qualifiée à " bas prix ", ne se préoccupent pas toujours de leur avenir et leur conseillent souvent de s'inscrire au chômage, plutôt que de faire le nécessaire pour prolonger leur contrat de quelques mois jusqu'au terme de leur thèse. Au-delà de ce problème de prolongation de contrat, c'est toute la question de la mise en place d'un véritable " statut du thésard " auquel il conviendrait de réfléchir. Il aimerait avoir son avis sur cette question et savoir s'il envisage concrètement quelque chose à moyen terme.



La question est caduque