Allez au contenu, Allez à la navigation

Accès au recensement des collections de témoignages oraux

11e législature

Question écrite n° 35343 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 27/09/2001 - page 3069

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur l'avis du Conseil économique et social (CES), sur le rapport intitulé " Les "archives orales", rôle et statut ", adopté au cours de la séance de cette même assemblée du 10 janvier 2001, et dans lequel ses auteurs préconisent, à la page 36, qu'un recensement général de toutes les collections de témoignages oraux " actuellement en cours de réalisation, soit communiqué à tous les services concernés dès sa parution, et qu'une mise à jour annuelle en soit effectuée, notamment sur Internet ". Il aimerait savoir si à ce jour un tel recensement a bien eu lieu, s'il a été communiqué à " tous les services concernés ", et si sa mise à jour annuelle est envisagée.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 29/11/2001 - page 3775

L'honorable parlementaire a bien voulu attirer l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur l'accès au recensement des collections de témoignages oraux. Il importe tout d'abord de noter l'intérêt de l'avis du Conseil économique et social concernant " les archives orales, rôle et statut ", au moment même où se développe largement le recours aux témoignages oraux dans tous les domaines de la vie sociale. L'ensemble des services publics d'archives prend déjà en compte le témoignage oral comme une source de l'histoire à collecter et à exploiter, et reconnaît à ces archives orales un rôle essentiel dans l'écriture de l'histoire au côté des archives écrites dont elles sont le complément. Dès 1990, les Archives nationales ont publié sur le sujet un ouvrage de méthode : " Le témoignage oral aux archives. De la collecte à la communication ". Il faut également signaler la publication prochaine par la direction des archives de France en collaboration avec l'Institut des archives sonores et le Service historique de l'armée de terre, d'un " Guide du patrimoine sonore et audiovisuel français ".