Allez au contenu, Allez à la navigation

Plan d'adaptation de la viticulture

11e législature

Question écrite n° 35571 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 11/10/2001 - page 3246

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la crise qui secoue la viticulture en France aujourd'hui, notamment en Languedoc-Roussillon. Des mesures ont déjà été prises l'été dernier pour faire face à une situation d'urgence. Un plan d'adaptation de la viticulture française s'avère nécessaire, dont l'un des objectifs doit être de restaurer les positions françaises sur les marchés à l'exportation. Il semble important que tous les organismes professionnels concernés par le sujet puissent élaborer une stratégie commune, permettant aux jeunes viticulteurs de développer dans les meilleures conditions possibles leurs exploitations. Dans cette réflexion, ne pourrait-on pas envisager une participation renforcée des SAFER (société d'aménagement foncier et d'établissement rural) qui, par leurs actions sur le terrain, constituent un outil reconnu. Aussi lui demande-t-il quelles missions le Gouvernement entend confier aux SAFER dans ce domaine et quelle politique pourrait être conduite par les organismes prêteurs, dont le principal est le Crédit agricole, afin de favoriser la mise en place de ce plan de restructuration et le soutien aux jeunes agriculteurs.



La question est caduque