Allez au contenu, Allez à la navigation

Vie scolaire : assistante sociale intégrée à l'équipe éducative

11e législature

Question écrite n° 35988 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 25/10/2001 - page 3365

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le premier document produit par le Comité national de lutte contre la violence à l'école intitulé " Recommandations pour un établissement mobilisé contre la violence " et dans lequel ses auteurs préconisent, à la page 67, d'" intégrer l'assistante sociale à l'équipe éducative ". Il aimerait connaître la position de son ministère sur ce sujet.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 31/01/2002 - page 304

La circulaire n° 2001 du 12 janvier 2001, publiée au BOEN spécial n° 1 du 25 janvier 2001, fixe les orientations générales pour une politique de santé en faveur des élèves. Elle rappelle notamment que la mission de promotion de santé en faveur des élèves a pour objectif essentiel et spécifique de veiller à leur bien-être, de contribuer à leur réussite et de les accompagner dans la construction de leur pesonnalité individuelle ou collective. A ce titre, il est précisé que " la réalisation de ces objectifs repose sur l'implication et le travail de tous les personnels ; membres de la communauté éducative et plus particulièrement sur un travail en équipe pluriprofessionnelle associant les directeurs d'école, les chefs d'établissement, les enseignants, les conseillers principaux d'éducation, les conseillers d'orientation psychologues, les psychologues, les infirmiers, les médecins, les assistants de service social... " Chaque personnel ainsi énuméré, et en particulier les assistants sociaux, sont donc pleinement intégrés à la communauté scolaire, en apportant leurs compétences respectives dans le champ global de la promotion de la santé à l'école.