Allez au contenu, Allez à la navigation

Bilan de l'université d'été consacrée aux professionnels de l'art et de la culture à l'école

11e législature

Question écrite n° 37072 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 06/12/2001 - page 3818

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur l'information parue à la page 9 du numéro 84 (23 juin 2001) de " La lettre d'information " de son ministère selon laquelle s'est déroulée les 2, 3 et 4 juillet 2001 à Lille une université d'été consacrée " aux professionnels de l'art et de la culture à l'école ". Il aimerait savoir quelle a été la participation de cette manifestation et quelles en seront les suites.



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 17/01/2002 - page 144

Organisée par le ministère de la culture et de la communication (délégation au développement et à l'action territoriale et direction régionale des affaires culturelles du Nord - Pas-de-Calais), une université d'été consacrée aux " professionnels de l'art et de la culture " à l'école s'est déroulée à l'université de Lille les 2, 3 et 4 juillet 2001. Elle avait pour objectifs de recenser les dispositifs en milieu scolaire faisant appel à des interventions d'artistes et de structures culturelles et les problématiques qui s'en dégagent, d'établir un bilan des formations proposées aux intervenants en milieu scolaire et d'ouvrir des perspectives dans ce domaine, d'approfondir la notion de " pôles de formation " et d'aborder celle du partenariat entre le ministère de l'éducation nationale, le ministère de la culture et de la communication et les collectivités territoriales. Cette université d'été s'est inscrite dans le cadre du plan à cinq ans pour la généralisation des arts à l'école annoncé le 14 décembre 2000 par les ministres de l'éducation nationale, de la culture et de la communication et de l'enseignement professionnel. A cette occasion, le ministère de la culture et de la communication a confirmé ses cinq axes d'action : la diversification des domaines artistiques, la mobilisation des institutions culturelles pour la transmission et l'éveil à la création artistique, la mobilisation des artistes et des professionnels de la culture par la formation des acteurs de l'éducation artistique, la mise à disposition de tous de l'information sur les ressources et les actions et l'inscription des partenariats dans la politique d'aménagement du territoire. L'université d'été des 2, 3 et 4 juillet 2001 à Lille a permis de réunir des professeurs des premier et second degrés impliqués dans des projets d'établissement, des services culturels des universités et des instituts universitaires de formation des maîtres, des cellules d'action culturelle des rectorats et des académies, des conseillers des directions régionales des affaires culturelles (toutes disciplines confondues) et des représentants des services des directions centrales du ministère de la culture et de la communication, ainsi que des associations culturelles. En mutualisant les expériences des acteurs de l'éducation artistique et culturelle, l'université d'été de Lille a permis de renforcer la dynamique créée par le plan d'action à cinq ans.