Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés d'application de la réforme des retraites dans la fonction publique pour les carrières longues

12e législature

Question écrite n° 11952 de M. Paul Loridant (Essonne - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 06/05/2004 - page 969

M. Paul Loridant attire l'attention de M. le ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat sur les difficultés d'application de la réforme des retraites dans la fonction publique pour les carrières longues. En effet, si la question du départ en retraite anticipé pour les salariés d'une carrière longue a fait l'objet d'un accord dans le secteur privé, il n'en est rien pour les fonctionnaires du secteur public. De nombreux fonctionnaires qui ont commencé à travailler dans le secteur privé dès l'âge de quatorze ou quinze ans atteindraient quarante-sept ou quarante-huit annuités s'ils devaient travailler jusqu'à soixante ans, sans voir pour autant augmenter leur pension civile. C'est pourquoi, il lui demande ce qu'il compte faire pour mettre fin à ce qui lui apparaît comme une inégalité.



Réponse du Ministère de la fonction publique et de la réforme de l'Etat

publiée dans le JO Sénat du 12/08/2004 - page 1865

La loi n° 2003-775 du 31 août 2003 portant réforme des retraites avait prévu la mise en place d'un dispositif de départ anticipé, avant l'âge de soixante ans, pour les salariés du secteur privé ayant commencé à travailler jeunes. Conformément au principe d'équité, le Gouvernement a souhaité conduire, avant l'été, une discussion avec les organisations syndicales de la fonction publique en vue d'instaurer un départ anticipé pour " carrières longues " ouvert aux agents publics ayant commencé à travailler jeunes, similaire à celui mis en place pour les salariés du secteur privé. Cette discussion a été engagée avec les syndicats, le 7 juin dernier, pour répondre à cet objectif ambitieux. Le Gouvernement a proposé un dispositif qui ne se distinguait de celui mis en oeuvre pour le secteur privé que sur deux points : d'une part, il était demandé une durée minimale de service public pour bénéficier d'un départ avant soixante ans et, d'autre part, un calendrier de montée en charge progressive était prévu qui conduisait à un alignement complet avec les salariés du secteur privé au 1er janvier 2008. Au cours des échanges avec les syndicats, il est apparu qu'exiger une durée de service public minimale pour pouvoir partir avant soixante ans constituait une source d'inéquité qui risquait de pénaliser les salariés ayant eu une carrière mixte public-privé. Le ministre de la fonction publique et de la réforme de l'Etat a donc proposé de supprimer cette condition. En revanche, il a tenu à maintenir le calendrier de mise en oeuvre progressive jusqu'en 2008 dans une réforme qui ne conduira à une parité entre public et privé logiquement qu'à cette date. Ces dernières discussions ont abouti à l'annonce de la mise en place d'un dispositif de retraite anticipée qui constitue une avancée sociale considérable. Aucun agent public ayant commencé à travailler jeune, même dans le privé, ne sera écarté du bénéfice de la mesure. Ce sont 15 000 salariés des collectivités publiques qui pourront partir à la retraite avant soixante ans en 2005. Ce nombre dépassera 30 000 en 2007 et 2008. La solution équilibrée ainsi retenue d'une mise en oeuvre progressive du dispositif permettra à tous les fonctionnaires qui ont commencé à travailler très jeunes de partir à la retraite avant soixante ans s'ils ont eu une carrière longue, sans remettre en cause la qualité du service public pour les usagers et avec un coût supportable pour le contribuable.<!DEBTAB><div align="center"><center><table border="1"><br>DATE<br>d'ouverture<br>AGE DU DEBUT<br>de carrière<br>AGE DE<br>départ<br>DUREE<br>validée<br>DONT<br>cotisée<tr><td align="center">1er janvier 2008</td><td align="center">14 ou 15 ans</td><td align="center">56 ou 57 ans</td><td align="center">42 ans</td><td align="center">42 ans</td></tr><tr><td align="center">1er juillet 2006</td><td align="center">14 ou 15 ans</td><td align="center">58 ans</td><td align="center">42 ans</td><td align="center">41 ans</td></tr><tr><td align="center">1er janvier 2005</td><td align="center">14, 15 ou 16 ans</td><td align="center">59 ans</td><td align="center">42 ans</td><td align="center">40 ans</td></tr></table></center></div><!FINTAB>