Allez au contenu, Allez à la navigation

Octroi d'un complément de ressources à partir de soixante ans pour les personnes handicapées ayant perçu l'AAH

12e législature

Question écrite n° 12085 de M. Jean Pépin (Ain - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 13/05/2004 - page 1020

M. Jean Pépin appelle l'attention de M. le ministre de la santé et de la protection sociale sur les difficultés que peuvent rencontrer les personnes bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé lorsqu'elles atteignent l'âge de la retraite. Au-delà de 60 ans, l'AAH n'est en effet plus versée aux intéressés qui sont censés faire valoir leurs droits à la retraite. Toutefois, lorsqu'il s'agit de personnes qui ont peu cotisé comme par exemple les mères au foyer, leurs avantages vieillesse sont faibles. Outre les problèmes de santé, elles se trouvent alors dans des situations financières particulièrement délicates. En conséquence, il lui demande s'il envisage de proposer l'adoption de dispositions qui permettraient aux personnes qui ont perçu l'allocation adulte handicapé et dont les avantages vieillesse sont peu élevés, de disposer d'un complément de ressources leur permettant de vivre décemment.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque