Allez au contenu, Allez à la navigation

Commémorations de la libération de la France

12e législature

Question écrite n° 13439 de M. Guy Fischer (Rhône - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 05/08/2004 - page 1758

M. Guy Fischer appelle l'attention de M. le ministre délégué aux anciens combattants sur la nécessité de commémorer l'ensemble des événements qui ont concouru à la libération du sol national de la barbarie nazie. Ainsi, si les plus hautes autorités de l'Etat ont célébré avec tout le recueillement nécessaire le soixantième anniversaire du débarquement de Normandie, il semble qu'on ne puisse dissocier cet événement déterminant du débarquement de Provence du 15 août 1944, qui fit intervenir les troupes d'Afrique du nord et d'Afrique noire. De la même façon, ne conviendra-t-il pas de faire du 8 mai 2005 un moment fort du devoir de mémoire ? Il lui demande les mesures que le Gouvernement entend prendre pour célébrer comme il se doit toutes les dates qui ont marqué l'histoire de la libération de notre pays.



Réponse du Ministère délégué aux anciens combattants

publiée dans le JO Sénat du 14/10/2004 - page 2331

Les commémorations exceptionnelles organisées pour le 60e anniversaire des débarquements et de la Libération ont permis de rendre hommage, avec une solennité particulière, à tous les vétérans qui ont pris part au débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 pour libérer la France de la barbarie nazie. Cet hommage s'est poursuivi lors des cérémonies commémoratives du débarquement en Provence et, plus particulièrement, lors de la cérémonie internationale qui a eu lieu le dimanche 15 août à bord du porte-avions Charles de Gaulle. A cette occasion, la présence des 22 chefs d'État et de gouvernement africains et maghrébins invités par le Président de la République française a rappelé le sacrifice de ces valeureux combattants qui, venus des pays autrefois sous souveraineté française, ont participé ensemble aux combats de la Libération sur les plages de Provence. Outre ces deux pages capitales de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux événements historiques ont été commémorés sur tout le territoire national avec le concours de la mission du 60e anniversaire des débarquements et de la Libération, qui a oeuvré tout au long de l'année 2004 pour que la plupart des événements de l'année 1944 soient pris en compte et célébrés dignement. Ces nombreuses cérémonies ont constitué autant de temps forts au cours desquels la population a pu exprimer sa gratitude à l'égard de tous les combattants de cette période. Elles se poursuivront jusqu'au début de l'année 2005 pour marquer le souvenir de la libération des villes de l'est de la France. S'agissant de la commémoration du 8 mai 1945, l'honorable parlementaire peut être assuré que le 60e anniversaire de la victoire des Alliés sur le nazisme, qui mit fin aux combats de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental, sera célébré avec éclat.