Allez au contenu, Allez à la navigation

Réforme des études d'orthophonie

12e législature

Question écrite n° 14989 de M. Pierre-Yvon Trémel (Côtes-d'Armor - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 09/12/2004 - page 2808

M. Pierre-Yvon Trémel appelle l'attention de M. le ministre des solidarités, de la santé et de la famille sur le projet de réforme des études d'orthophonie. Depuis plus de trois ans, les représentants des écoles d'orthophonie, la fédération nationale des orthophonistes et la fédération nationale des étudiants en orthophonie oeuvrent pour l'édification d'un projet de réforme de leurs études. De son côté, au cours d'une réunion du conseil supérieur des professions paramédicales du 8 avril 2004, la direction générale de la santé a proposé la création d'un projet d'uniformisation des études des professions paramédicales. Celui-ci serait fondé sur une licence professionnelle diplômante (concernant la grande majorité des " orthophonistes de terrain " qualifiés) et sur un master spécialisé (créant - pour une minorité - un statut " d'orthophonistes experts "). Ces derniers seraient, seuls, habilités à prendre en charge les graves dyslexies ou les suites d'accidents vasculaires cérébraux (AVC). Les représentants de ces professionnels sont opposés à cette proposition. Ils considèrent que, au regard de l'arrêté de 1996 régissant la profession d'orthophoniste, une telle décision constituerait un mépris et un déni du niveau de leurs compétences, une atteinte à l'amélioration de la qualité de soins et la mise en place d'une orthophonie à deux vitesses. Il lui demande quelles mesures il compte prendre, très rapidement, pour tenir compte des attentes de ces professionnels.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question a été retirée pour cause de décès.