Allez au contenu, Allez à la navigation

Traitement des dystonies musculaires

12e législature

Question écrite n° 15483 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 13/01/2005 - page 69

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le ministre des solidarités, de la santé et de la famille sur les traitements des dystonies musculaires qui touchent en France entre 30 000 et 40 000 personnes et souvent des enfants. Alors qu'une équipe médicale du centre hospitalier universitaire de Montpellier a développé une technique ayant fait ses preuves, le déficit de moyens mis à sa disposition pénalise l'extension de cette méthode aux traitements de pathologies qui pourraient en bénéficier. Ce procédé a été récompensé par de nombreux prix, mais faute de moyens l'expérience devra s'arrêter alors même que de nombreux patients sont sur la liste d'attente. Aussi il lui demande de bien vouloir lui indiquer quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour soutenir financièrement ce type de recherche.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question a été retirée pour cause de décès.