Allez au contenu, Allez à la navigation

Devenir de l'enseignement de l'histoire et de la géographie

12e législature

Question écrite n° 15891 de M. Guy Fischer (Rhône - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 03/02/2005 - page 259

M. Guy Fischer appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le devenir optionnel de l'enseignement de l'histoire et de la géographie, tel que prévu dans le projet de loi d'orientation sur l'école. Ces matières sont essentielles pour la connaissance et la compréhension du monde contemporain. Ainsi, tous les élèves pendant leur scolarité vont acquérir l'ensemble des compétences et des connaissances fondamentales à la conscience de leurs droits, de leurs devoirs et des principes qui fondent la société. Envisager de rendre cet enseignement optionnel est une remise en cause du pilier essentiel de la formation humaniste, culturelle et civique de notre système éducatif. Une situation qui préoccupe gravement les enseignants de ces deux disciplines qui souhaitent poursuivre l'évaluation par une épreuve écrite obligatoire pour tous les élèves du brevet des collèges au baccalauréat et pour toutes les séries. En conséquence, il lui demande quelles mesures il compte prendre pour répondre à leurs attentes.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 05/05/2005 - page 1284

L'histoire, la géographie et l'éducation civique restent des disciplines obligatoires à l'école, au collège et au lycée. L'article 6 du projet de loi d'orientation pour l'avenir de l'école dispose que, dans les connaissances et compétences indispensables à acquérir par chaque élève à la fin de la scolarité obligatoire, figure « une culture humaniste et scientifique permettant l'exercice de la citoyenneté ». L'histoire, la géographie et l'éducation civique contribuent pleinement à la maîtrise de cette partie du socle. Ces disciplines font partie du tronc commun des disciplines obligatoires en classe de 3e. Dans le projet de brevet rénové, tous les élèves seront évalués en histoire-géographie et en éducation civique. De même au lycée, l'histoire et la géographie font partie des enseignements obligatoires du tronc commun de la classe de seconde générale et technologique et du cycle terminal de chacune des séries. Il n'a jamais été prévu de les exclure de l'examen du baccalauréat.