Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des ambulanciers privés

12 ème législature

Question écrite n° 16669 de M. Hubert Falco (Var - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 24/03/2005 - page 810

M. Hubert Falco attire l'attention de M. le ministre des petites et moyennes entreprises, du commerce, de l'artisanat, des professions libérales et de la consommation sur la situation des ambulanciers privés. Ces dernières années, la situation professionnelle des entreprises d'ambulances de France s'est considérablement dégradée. En 1996, cette profession comptait 6 000 entreprises, en 2001, elles n'étaient plus que 5 400, en 2004 ; on en dénombrait 4 800. Les augmentations successives des salaires, la mise en place des trente-cinq heures, la pénurie de personnels qualifiés et l'absence de dispositif de validation des acquis de l'expérience, la forte augmentation des carburants, la revalorisation tarifaire insuffisante, sont autant de facteurs qui ont contribué à la forte dégradation de la situation des entreprises d'ambulances. Il lui demande quelles mesures il envisage de prendre pour remédier à cette situation.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque