Allez au contenu, Allez à la navigation

Désintérêt des chaînes publiques pour l'outre-mer

12 ème législature

Question écrite n° 18696 de M. Bernard Piras (Drôme - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 14/07/2005 - page 1868

M. Bernard Piras attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur le désintérêt des chaînes de télévision publique pour l'outre-mer. En effet, les personnes originaires d'outre-mer vivant en métropole déplorent l'indifférence des chaînes nationales concernant leurs régions d'origine. Elles refusent que de tels sujets soient réservés à France Ô et RFO. Or, cette situation porte préjudice à l'unité nationale et ne permet pas l'établissement de liens républicains entre toutes les composantes de la nation française. Il lui demande de lui indiquer les mesures qu'il entend prendre pour remédier à cet état de fait.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 04/05/2006 - page 1269

S'agissant de la représentation de l'outre-mer en métropole, le ministre de la culture et de la communication tient à souligner que celle-ci fait partie des missions assignées au service public de l'audiovisuel notamment à France Télévisions par la loi du 30 septembre 1986. De plus, cet objectif est clairement inscrit dans les cahiers des missions et des charges de France 2, France 3, France 4 et France 5. Le ministre de la culture et de la communication rappelle que le Gouvernement a mené à son terme, l'an dernier, l'ambitieux projet d'intégrer le réseau France outre-mer à France Télévisions. Si RFO bénéficie dorénavant de la dynamique et des moyens d'un groupe important tout en préservant sa spécificité, cette réforme doit également favoriser une meilleure représentation de l'outre-mer français sur les chaînes nationales en métropole. Les téléspectateurs métropolitains bénéficient depuis lors d'une plus large diffusion d'images ultramarines dont témoignent d'ores et déjà les partenariats mis en place dans les émissions « Thalassa » ou la « Carte aux Trésors ». En outre, le journal de RFO retransmis sur France 3 a bénéficié d'un changement d'horaire depuis le mois de septembre 2005. Il est désormais diffusé en ouverture du journal d'actualités de mi-journée, à 11 h 55 du lundi au vendredi. De plus, le prochain contrat d'objectifs et de moyens de France Télévisions précisera les objectifs du groupe en matière de présence de l'outre-mer en métropole ainsi que les mesures affectées par France Télévisions à sa nouvelle filiale. Enfin, lors d'un prochain appel à candidatures que proposera le Conseil supérieur de l'audiovisuel en télévision numérique de terre (TNT), France Ô bénéficiera de l'attribution prioritaire d'une fréquence. L'élargissement de cette diffusion dans le cadre d'une offre gratuite constituera un réel service au public : non seulement au public ultramarin, mais aussi au public dans son ensemble, en développant sa connaissance de la diversité culturelle française.