Allez au contenu, Allez à la navigation

Traitement paysager des abords de l'A 75 entre Clermont l'Hérault et Pézenas

12e législature

Question écrite n° 19040 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 04/08/2005 - page 2074

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le ministre des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer sur le traitement paysager des abords de l'autoroute A 75 entre l'échangeur de Clermont-l'Hérault et Pézenas. En effet, aucune mesure en ce sens ne semble avoir été prise à ce jour, et on peut légitimement s'inquiéter sur la réelle volonté de l'Etat de tenir ses engagements quant à la mise en place de la politique du 1 % paysager. Aussi, il lui demande, compte tenu des derniers travaux réalisés sur ce secteur, sous quels délais, des plantations vont être effectuées, et quels moyens seront mis en place pour l'entretien de ces dernières.



Réponse du Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer

publiée dans le JO Sénat du 08/12/2005 - page 3189

Le traitement paysager de l'autoroute A 75 entre Clermont-l'Hérault et Pézenas a fait l'objet d'une conception d'ensemble qui est en cours de mise en oeuvre. Les premières plantations ont été réalisées au printemps 2005 entre Ceyras, au Nord de l'échangeur de Clermont-l'Hérault et l'échangeur de Paulhan puis se poursuivront cet automne et cet hiver, plus au Sud, sur la section Paulhan-Pézenas Nord. Un millier d'oliviers seront plantés au niveau de l'échangeur de Clermont-l'Hérault dès le printemps prochain. La gestion de cette oliveraie sera confiée, par convention, à l'huilerie-confiserie coopérative interdépartementale de Clermont-l'Hérault. Enfin, dans le cadre du programme 1 % paysage et développement, plus de 300 000 euros de subventions ont d'ores et déjà été accordés sur le territoire Centre Hérault et plus de 800 000 euros sur le Piscénois traduisant l'importance que l'Etat attache à la bonne insertion des projets d'infrastructures dans leur environnement et à leur valorisation paysagère et économique.