Allez au contenu, Allez à la navigation

Crise de l'opinion publique française face à l'Europe

12e législature

Question écrite n° 20005 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 20/10/2005 - page 2681

M. Marcel Vidal attire l'attention de Mme la ministre déléguée aux affaires européennes à propos de la crise de l'opinion française vis-à-vis de l'Union européenne. En effet, le rejet du traité constitutionnel, lors du référendum du 29 mai 2005, atteste d'une réelle menace pour l'avenir de l'Europe. Les français semblent être aujourd'hui en manque de projets concrets et bénéfiques dans un cadre communautaire, ce qui témoigne notamment d'un échec dans l'explication aux citoyens Français des politiques publiques poursuivies par l'Europe. Aussi, plusieurs mois après la non-ratification française de la Constitution, il lui demande de lui préciser les actions qu'envisage le Gouvernement afin de redonner confiance en la construction européenne et d'aider ainsi l'Union dans la résolution de ses défis actuels.



La question a été retirée pour cause de décès.