Allez au contenu, Allez à la navigation

Indemnités de résidence pour les personnels hospitaliers des Alpes-Maritimes

12 ème législature

Question écrite n° 20132 de M. José Balarello (Alpes-Maritimes - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 27/10/2005 - page 2767

M. José Balarello attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur l'absence d'une indemnité de résidence pour les personnels hospitaliers des Alpes-Maritimes. En effet, alors que les personnels hospitaliers des Bouches du Rhône, du Var, de la Corse et de l'Ile de France bénéficient d'une indemnité de résidence de 3%, ceux des Alpes-Maritimes n'en bénéficient pas or, le marché du logement dans le département des Alpes-Maritimes est extrêmement tendu et le prix de l'immoblier y est parmi les plus chers de France juste derrière Paris. Aussi, dans ces circonstances, les personnels hospitaliers ont de très grandes difficultés à trouver un logement abordable et préférent chercher un poste dans d'autres régions, le même phénomène s'observe également pour les policiers ou les fonctionnaires de l'Education Nationale. Devant cette situation, le CHU de Nice a les plus grandes difficultés pour recruter son personnel soignant et il est urgent d'y remédier. Aussi, il lui demande les raisons pour lesquelles les Alpes-Maritimes ne bénéficient pas de cette indemnité de résidence de 3% et que cette carence soit comblée le plus rapidement possible.



La question est caduque