Allez au contenu, Allez à la navigation

Construction d'une salle de concert à Paris

12 ème législature

Question écrite n° 20294 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 10/11/2005 - page 2895

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur le projet de construction d'une salle de concert à Paris. En effet, la capitale française n'est pas équipée d'une salle de concert qui soit à la hauteur de celles dont disposent les principales villes européennes. Evoquée depuis des années, la question semble revenir à l'ordre du jour, après avoir été abandonnée à plusieurs reprises. Aussi, il lui demande de préciser quelles mesures il entend prendre afin de concrétiser un projet qui, au niveau culturel, semble nécessaire au vu de l'évolution de la création musicale et qui ne peut être que bénéfique en terme de rayonnement dans le reste du monde.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 15/06/2006 - page 1653

Paris, qui est l'une des principales cités artistiques du monde, manque depuis longtemps d'une grande salle de concert. Cette carence est une véritable exception au plan international et même au plan national car de grandes métropoles françaises ont pu surmonter cette difficulté en se dotant, au cours des dernières années, d'équipements symphoniques de qualité. C'est pourquoi le 6 mars 2006, l'État et la ville de Paris ont annoncé conjointement leur intention de collaborer pour construire, le plus rapidement possible, sur le site de La Villette, un grand auditorium de 2 300 places qui, au plan de son architecture et de ses caractéristiques acoustiques, constituera une réalisation ambitieuse, innovante et de référence internationale. Cette nouvelle salle fera l'objet d'un concours de maîtrise d'oeuvre qui devrait être lancé avant la fin de l'année 2006. D'ores et déjà la structuration administrative et technique permettant le démarrage de cette opération est en cours de constitution et des contacts sont établis pour inviter la région Ile de France, dans le cadre d'une grande concertation, à s'associer à cette initiative majeure en faveur de la musique. Cette annonce est à mettre en perspective avec les efforts déployés par l'État pour, sans attendre la réalisation du grand auditorium de La Villette, opérer des améliorations sensibles du cadre de la diffusion musicale à Paris. Il a soutenu, dès 2003, l'initiative de l'établissement public national de la cité de la musique consistant à s'assurer au moyen d'un bail de longue durée et d'un programme de rénovation très important, les conditions d'une réouverture de la salle Pleyel faisant en sorte que ce théâtre au passé prestigieux retrouve son rayonnement à partir de la saison 2006-2007, en accueillant à nouveau de nombreuses formations parmi les plus prestigieuses. Ce projet s'inscrit de surcroît, dans une période marquée par d'autres évolutions positives comme la rénovation de la salle Gaveau, à laquelle l'Etat a apporté son soutien, ou le programme de Radio-France visant à opérer une restructuration complète de ses équipements pour créer sur le site de la maison de la radio de nouveaux lieux de diffusion musicale, dont un auditorium de grande capacité. L'ensemble de ces efforts sont de nature à créer, à moyen terme, les conditions d'un nouvel élan de la vie symphonique à Paris et du rayonnement de l'ensemble de la vie musicale nationale.