Allez au contenu, Allez à la navigation

Retards sur le chantier de l'A75, entre Pézenas et Béziers

12e législature

Question écrite n° 20690 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 01/12/2005 - page 3085

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le ministre des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer sur les retards constatés sur le chantier de l'A 75, entre Pézenas et Béziers. En effet, alors que cette réalisation devait s'achever fin 2008, les remodelages du tracé annoncé par la DDE vont augmenter les délais d'exécution de cette infrastructure, puisque 40 % des terrains nécessaires ne sont toujours pas acquis. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui préciser quelles sont les raisons de ce remodelage et quels moyens seront mis en oeuvre pour réduire ces délais.



Réponse du Ministère des transports, de l'équipement, du tourisme et de la mer

publiée dans le JO Sénat du 30/03/2006 - page 944

La construction de la section concédée (raccordement de l'autoroute A 75 à l'autoroute A 9 et rétablissement de l'échangeur de Béziers Sud-Est) est, pour des raisons de fonctionnalité et d'usage, étroitement liée à la réalisation des travaux de la section non concédée de l'autoroute A 75 entre les agglomérations de Béziers et de Pézenas. Initialement prévue avant le 31 décembre 2005 dans le 7e avenant au contrat de concession de la société des autoroutes du Sud de la France (ASF), la mise en service de la section concédée doit être coordonnée avec l'avancement des travaux à réaliser par l'Etat. Parallèlement, lors d'une concertation locale, les acteurs locaux du territoire ont sollicité une modification de l'implantation du barreau assurant le raccordement de l'autoroute A 75 au contournement est de Béziers (RN 1112 actuelle), liaison dénommée « barreau de la Dévèze ». Le Gouvernement a souhaité tenir compte de ces demandes, liées au développement économique et urbain. Cela nécessite toutefois d'engager une procédure de déclaration d'utilité publique modificative avant la fin du 1er semestre 2006. L'obtention du décret déclarant d'utilité publique la modification apportée au barreau de la Dévèze est attendue dans le courant de l'année 2007 et la mise en service des sections concédée et non concédée d'ici fin 2009.