Allez au contenu, Allez à la navigation

Hausse du prix de l'essence et taxation des profits pétroliers

12 ème législature

Question écrite n° 20750 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 08/12/2005 - page 3142

M. Marcel Vidal attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie à propos de l'augmentation du prix du litre d'essence à la pompe, actuellement proche de 1,40 euro par litre, Alors que le pouvoir d'achat des Français diminue, les bénéfices de Total augmentent, permettant une hausse de 25 % du dividende des actionnaires de la société anonyme, dont le bénéfice net a progressé de 32 % au troisième trimestre par rapport à l'an passé. Pour quelles raisons les prix d'essence et de fioul ne baissent-ils pas pour le consommateur, et pourquoi la société pétrolière échappe à tout impôt supplémentaire, puisque le ministère de l'économie s'est opposé à un amendement sur une taxation spécifique des profits pétroliers ? Il souhaiterait connaître les raisons qui ont présidé à cette opposition et savoir si un geste en faveur du consommateur est prévu par le Gouvernement.



La question a été retirée pour cause de décès.