Allez au contenu, Allez à la navigation

Craintes des agences de voyages

13e législature

Question écrite n° 03531 de M. Marcel Rainaud (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 28/02/2008 - page 366

M. Marcel Rainaud attire l'attention de Mme la ministre de l'économie, des finances et de l'emploi sur la nécessité de clarifier la position du Gouvernement sur l'avenir des agences de voyages.

En effet, la position exprimée lors des assises nationales de l'industrie des rencontres et événements professionnels, favorable à la levée des obstacles règlementaires faisant des agences de voyages les seuls acteurs autorisés à vendre des voyages, a suscité une vive émotion au sein de cette profession.

Il s'agit là d'une remise en cause du métier d'agent de voyage, d'autant plus inquiétante qu'elle émane du ministre de tutelle du secrétaire d'État chargé de la consommation et du tourisme qu'elle contredit, alors même que les échanges conduits par les professionnels avec ce dernier, comme avec le Président de la République, sur ce domaine leur paraissaient plus favorables.

Il lui demande de clarifier la position qu'elle entend adopter sur ce dossier afin de répondre aux inquiétudes suscitées chez les 50 000 salariés d'agences de voyages par ces propos.



La question est caduque