Allez au contenu, Allez à la navigation

Mise en oeuvre à l'école d'une proposition de la « commission Becker »

13e législature

Question écrite n° 03668 de M. Michel Moreigne (Creuse - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 06/03/2008 - page 426

M. Michel Moreigne attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale au début de l'année scolaire 2008/2009. En décembre 2007, une commission présidée par l'historien Jean-Jacques Becker a remis un rapport au secrétaire d'État à la défense chargé des anciens combattants au sujet de la célébration du 90ème anniversaire de la fin de la Grande Guerre, élément fondateur du XXème siècle. Ledit rapport préconise la réalisation d'une action mémoire « soldat connu ». Elle consiste : « à proposer que dans chaque localité soit effectuée par les élèves des établissements scolaires, une recherche sur les morts de la guerre issus de la commune (profession, âge, arme, lieu de la mort, descendants actuels, etc.) en s'aidant du site de la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), Mémoire des hommes www.memoiredeshommes.sga.defense. gouv.fr. Il s'agit par cette initiative de faire sortir de leur anonymat les morts dont les noms figurent sur les monuments. Un tableau des résultats de ce travail pourrait ensuite être dressé afin d'être présenté au public au cours de la semaine du 11 novembre 2008. » Il lui demande d'indiquer si cette proposition d'action pédagogique et éducative qui fait l'unanimité sera encouragée et soutenue grâce à l'action coordonnée des ministères de l'Éducation nationale et de la Défense.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale

publiée dans le JO Sénat du 21/08/2008 - page 1665

Le ministère de l'éducation nationale attache la plus grande importance à la commémoration du 90e anniversaire de la Première Guerre mondiale dans les écoles et les établissements scolaires. Suite aux conclusions du rapport de la commission présidée par Jean-Jacques Becker, un groupe de travail a été mis en place pour réfléchir aux actions éducatives qui seront proposées aux enseignants et aux élèves dès la rentrée 2008. En concertation avec la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) du ministère de la défense, une attention particulière est portée à la proposition de faire travailler les élèves sur les morts de la guerre issus de leur commune, en s'aidant du site « mémoire des hommes ».