Allez au contenu, Allez à la navigation

Élargissement de l'autoroute A 61 dans l'Aude

13e législature

Question écrite n° 05656 de M. Marcel Rainaud (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 25/09/2008 - page 1919

M. Marcel Rainaud attire l'attention de M. le secrétaire d'État chargé des transports sur la nécessité d'un élargissement de l'autoroute A 61 dans l'Aude.

L'autoroute A 61, sur son tracé audois constitue en effet un lien entre l'axe Nord-Sud de Lyon – Montpellier vers l'Espagne et la transversale Est –Ouest de Narbonne vers Toulouse et Bordeaux.

Ce tronçon connaît une augmentation continue du flux de circulation. Il constitue un véritable goulot d'étranglement puisqu'il ne contient que deux fois deux voies, engendrant ainsi une insécurité routière.

Son élargissement en deux fois trois voies constitue une nécessité. Le projet est par ailleurs en cours d'étude technique au sein de la société des Autoroutes du Sud de la France.

Il lui demande de préciser s'il entend inscrire ce projet au prochain contrat de plan État-ASF 2011-2015.



Réponse du Secrétariat d'État aux transports

publiée dans le JO Sénat du 01/10/2009 - page 2316

La section de l'A61 comprise entre Villefranche-de-Lauragais et Narbonne est aujourd'hui à deux fois deux voies. Cette section supporte un trafic de plus de 34 000 véhicules par jour, et le principe de son élargissement a été prévu par la décision ministérielle du 27 juin 2007. Sur la période de son contrat de plan 2007-2011, la Société des autoroutes du Sud de la France (ASF) doit mener les études techniques relatives à cet aménagement et les soumettre à la concertation dans le cadre d'une procédure d'enquête publique. La question de cet aménagement sera réexaminée sur la base des conclusions de cette concertation, à l'occasion de l'élaboration d'un nouveau contrat de plan fixant les objectifs à atteindre pour la société ASF pour la période 2012-2017.