Allez au contenu, Allez à la navigation

Conséquences de la fièvre catarrhale

13e législature

Question écrite n° 05668 de M. Michel Moreigne (Creuse - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 25/09/2008 - page 1909

M. Michel Moreigne attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la situation des éleveurs de bovins de Massif central, région touchée depuis un an par l'extension et la multiplication des foyers de fièvre catarrhale ovine (FCO). La campagne de vaccination contre le sérotype 8 a permis de protéger une partie importante des cheptels et de rétablir les flux commerciaux. Cependant, la situation économique des éleveurs n'est pas stabilisée. La filière de l'élevage est confrontée à une situation particulièrement difficile. Les mesures de soutien et d'indemnisation se révèlent insuffisantes. Les moyens budgétaires affectés ne peuvent pas répondre de manière satisfaisante à la détérioration parfois irréversible de la trésorerie des exploitations. En effet, un nombre croissant d'éleveurs sont confrontés à des situations dramatiques en raison de l'impact de la FCO sur les vêlages. Il lui demande que les pertes en la matière ainsi que les conséquences d'une situation sanitaire totalement inédite fassent l'objet d'une réponse à la hauteur des enjeux économiques et humains.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.