Allez au contenu, Allez à la navigation

Dégradation des conditions de travail à la Caisse d'épargne

13e législature

Question écrite n° 13834 de M. Philippe Madrelle (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 10/06/2010 - page 1437

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de Mme la ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi sur la dangereuse et inquiétante dégradation de la situation de la Caisse d'épargne régionale Aquitaine-Poitou-Charentes. Il lui rappelle que la fusion des trois caisses d'épargne d'Aquitaine Nord, d'Adour et de Poitou-Charentes a eu des conséquences très négatives sur les conditions de travail des salariés et a entraîné de très nombreuses suppressions de postes. Après une nouvelle organisation commerciale, un gel des recrutements est annoncé pour les deux années à venir. En outre, dans un tel contexte, les objectifs financiers et commerciaux fixés paraissent à la fois irréalistes et disproportionnés. Le facteur humain semble complètement oublié au sein de ces successives et néfastes réorganisations. En conséquence, il lui demande de bien vouloir lui préciser les mesures qu'elle compte prendre afin qu'une entreprise comme la Caisse d'épargne puisse se développer dans des conditions qui correspondent à ses missions.

Transmise au Ministère de l'économie et des finances



La question est caduque