Allez au contenu, Allez à la navigation

Suppression de classes à Ambarès

13e législature

Question écrite n° 19156 de M. Philippe Madrelle (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 23/06/2011 - page 1625

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur la situation scolaire dans le département de la Gironde et plus précisément sur la commune d'Ambarès dans la communauté urbaine de Bordeaux. La fermeture d'une classe à la maternelle du Bourg est annoncée et l'augmentation des effectifs au sein du groupe scolaire Bel Air exige l'ouverture d'une classe supplémentaire. Une telle situation est d'autant plus alarmante qu'est prévue la livraison de 300 logements dès la prochaine rentrée de septembre. Il souligne que la commune d'Ambarès accueille plus de 220 enfants du voyage au sein de toutes ses écoles. Avec la suppression d'une classe à l'école maternelle du Bourg, les effectifs seraient de 31,7 par classe sans compter les nouvelles inscriptions des enfants du voyage, et à l'école élémentaire Bel Air les effectifs sont de 28,4 élèves par classe. En conséquence, il lui demande de bien vouloir apporter une réponse à cette situation préoccupante afin que la rentrée 2011-2012 puisse s'effectuer dans de bonnes conditions. Les classes ferment malgré l'augmentation du nombre d'enfants à scolariser, et le non-remplacement du personnel enseignant ne peut constituer une politique ambitieuse pour l'éducation nationale.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

publiée dans le JO Sénat du 24/11/2011 - page 3017

Au vu des effectifs d'élèves constatés le 5 septembre 2011 qui correspondent à ceux annoncés par l'école et la mairie, l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale de la Gironde, après consultation du comité technique paritaire le 7 septembre 2011, a décidé de surseoir à la fermeture de classe à l'école maternelle publique du Bourg annoncée en juin. La mesure a pris effet le jeudi 8 septembre 2011.