Allez au contenu, Allez à la navigation

Intégration de "La Magie" dans la classification des arts

13 ème législature

Question orale sans débat n° 1509S de M. Jean-Patrick Courtois (Saône-et-Loire - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 08/12/2011 - page 3110

M. Jean-Patrick Courtois attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur l'évolution historique qu'ont connue les spectacles de grande illusion et de prestidigitation.

Au fil du temps, ces spectacles se sont développés et les nouvelles technologies numériques et audio-visuelles ont conféré, à ces spectacles, dans leur diffusion, comme dans leur pratique technique, une dimension de véritable pratique artistique. Émissions télévisées, spectacles de variétés, festivals (Blois, Monte-Carlo, Québec…), music-hall, sont autant de médiums qui concourent au succès grandissant de « La Magie » et lui donne, dans sa qualité d'expression artistique, une dimension nationale et internationale.

A l'instar de la peinture, du cinéma, de la danse ou du théâtre, la magie a son propre langage, met en œuvre des connaissances et une maitrise technique propre. Véritable art du spectacle, au même titre que le mime, ou le cirque, la magie reste cependant exclue de la classification des arts.

C'est pourquoi, il apparait tout-à-fait logique et nécessaire de donner, à « La Magie » ses lettres de noblesse, en la reconnaissant comme un art à part entière. Cette reconnaissance permettrait, dans l'avenir, comme toute autre discipline artistique, de développer son enseignement, son économie et la promotion de toute la filière de l'art de « La Magie ».

Pour toutes ces différentes raisons il lui demande de lui faire connaître son sentiment sur cette question.



Transformée en Question écrite (n°22857)