Allez au contenu, Allez à la navigation

Météo-France

22 septembre 2021 : Météo-France ( rapport d'information )

D. LES BÉNÉFICES SOCIOÉCONOMIQUES GÉNÉRÉS PAR MÉTÉO-FRANCE : 3,4 À 8 FOIS SON BUDGET

La production de données météorologiques brutes via des modèles de prévision numériques du temps (PNT) ainsi que la délivrance de services météorologiques produisent de nombreuses externalités positives. En juin 2018, un rapport de France stratégie portant sur l'évaluation socioéconomique de Météo-France23(*) a objectivé la création de valeur collective générée par les services de l'opérateur.

Le rapport évalue les bénéfices socioéconomiques générés par les services de Météo-France entre 1,1 (pour l'estimation basse) et 2,5 milliards d'euros (pour l'estimation haute), soit de 3,4 à 8 fois le montant des dépenses annuelles de l'opérateur.

De nombreux secteurs économiques et de nombreuses politiques publiques profitent des services délivrés par Météo-France. Le rapport de France stratégie a évalué les bénéfices procurés par les services de l'opérateur dans des secteurs aussi divers que l'aviation, l'agriculture, la sécurité des biens et des personnes, les transports, la défense, l'énergie ou encore l'adaptation au changement climatique. La liste aurait pu être élargie et certains secteurs météo-sensibles tels que l'assurance ou la grande distribution n'ont pas été étudiés. Aussi, les gains socio-économiques sont probablement encore sous-estimés.

Synthèse des bénéfices socio-économiques générés par les services de Météo-France (hypothèses moyennes du rapport de France stratégie)

(en millions d'euros)

Source : commission des finances du Sénat d'après le rapport de France stratégie sur l'évaluation socioéconomique de Météo-France (juin 2018)

D'autres études internationales confirment l'importance des bénéfices socioéconomiques engendrés par les SMN. Une étude des performances du MetOffice britannique a même évalué ses bénéfices socioéconomiques à plus de douze fois son budget.

Dans un contexte de changement climatique, d'évènements extrêmes plus fréquents et plus intenses ainsi que d'une météo-sensibilité accrue de l'ensemble des activités du pays, les bénéfices socio-économiques générés par Météo-France sont appelés à se développer encore davantage dans les années à venir.

Aussi, pour que Météo-France contribue le plus largement possible tant à la bonne santé de l'économie nationale qu'à la réussite des politiques publiques, il est essentiel de parvenir à les maximiser.


* 23 Évaluation socioéconomique de Météo-France, France stratégie, juin 2018.