Allez au contenu, Allez à la navigation

BAUFLE Maurice

Ancien sénateur du Doubs

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 23 décembre 1934
  • Réélu le 10 janvier 1939
  • Fin de mandat le 21 octobre 1945

Extraits de la table nominative :

1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

BAUFLE (MAURICE), né à Gray (Haute-Saône) le 17 septembre 1886, [décédé le 11 janvier 1983].

Sénateur du Doubs de 1934 à 1945.

Issu d'une famille franc-comtoise. Maurice Baufle fit ses études secondaires au collège de Gray, puis ses études supérieures à la Faculté de Droit de Dijon. Reçu docteur en droit avec une thèse sur la « Procédure monitoire et injonctionnelle », il s'inscrivit au Barreau de Besançon.

Mobilisé en 1914 comme sous-lieutenant, il terminait la guerre avec les galons de capitaine, la Croix de la Légion d'honneur, quatre citations et deux blessures.

C'est en 1924 qu'il prit part pour la première fois aux luttes politiques en posant sa candidature aux élections législatives sur la liste d'Union nationale républicaine du Doubs. Mais elle n'eut qu'un seul élu, M. Georges Pernot.

Aux élections générales législatives de 1928 qui eurent lieu au scrutin uninominal par arrondissement, il se fit battre au deuxième tour par le candidat socialiste dans la circonscription de Montbéliard. Il n'eut pas davantage de chance aux élections de 1932.

Mais il prit sa revanche à l'élection sénatoriale du 23 décembre 1934 où il fut élu en remplacement de Maurice Ordinaire, décédé. Il devait être réélu le 23 octobre 1938. Inscrit au groupe de l'Union républicaine, il fut membre des Commissions de l'Algérie, des comptes définitifs, de l'administration générale, départementale et communale, des travaux publics, des douanes, de la législation civile et criminelle et du suffrage des femmes. Il prit part en 1936 à la discussion du projet de loi approuvant le pacte franco-soviétique pour le combattre, et en 1939 se fit entendre au cours des interpellations sur la coordination des moyens de transports. Il interpella en outre le Gouvernement sur les modifications à apporter à la procédure de naturalisation apte à rebuter les meilleures bonnes volontés.

Il fut élu secrétaire du Sénat le 11 janvier 1940. Son mandat vint à expiration le 20 octobre 1945.

Il ne fit plus acte de candidature après la libération.

Il exerce ses fonctions d'avocat au barreau de Montbéliard.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

BAUFLE (Maurice)

Né le 17 septembre 1886 à Gray (Haute-Saône)

Décédé le 11 janvier 1983 à Besançon (Doubs)

Sénateur du Doubs de 1934 à 1945

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 501)

Maurice Baufle approuve la réforme constitutionnelle du 10 juillet 1940.

Il se retire de la vie politique à la Libération, mais poursuit son activité d'avocat, au barreau de Montbéliard, jusqu'à l'âge de 82 ans. Puis il s'installe à Besançon, où il meurt en 1983.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Maurice BAUFLE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 17 septembre 1886
Décédé le 11 janvier 1983
Profession
Avocat
Département
Doubs
  • Mis à jour le 01 octobre 2014