Allez au contenu, Allez à la navigation

BELMONT Robert

Ancien sénateur de l'Isère

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 10 janvier 1933
  • Fin de mandat le 31 décembre 1941

Extraits de la table nominative :

1933 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

BELMONT (ROBERT), né le 22 décembre 1892 à Bourgoin (Isère), mort le 11 avril 1953 à Bourgoin.

Sénateur de l'Isère de 1933 à 1941.

Issu d'une vieille famille originaire de Bourgoin, où son père était avoué, Robert Belmont, après avoir terminé ses études de droit, s'inscrivit en 1919 au barreau de sa ville natale.

Plusieurs fois bâtonnier, il réussit, grâce à son talent, à obtenir dix acquittements sur les dix causes qu'il défendit en Cour d'Assises à Grenoble.

Il débuta dans la politique comme conseiller municipal de Bourgoin, aux élections du 30 novembre 1919, puis fut nommé maire après les élections municipales de mai 1925. Mais il démissionna de ces doubles fonctions deux mois plus tard, à la suite de l'échec qu'il subit aux élections cantonales dans sa ville même de Bourgoin.

Les élections municipales de 1929 le ramenèrent au conseil municipal et à sa mairie. Réélu maire en 1935, il démissionna une fois encore en décembre 1937, La ville de Bourgoin lui doit son jardin public, sa piscine et son stade ; la transformation de l'Hôtel des postes, de l'hôpital civil, de la maternité et de l'Asile des vieillards ; l'achèvement d'un groupe scolaire, la création de l'oeuvre municipale des enfants à la montagne et à la mer ; et l'établissement du Musée Victor Charreton. Il présidait et animait en outre de nombreuses sociétés locales. Il entra le 7 octobre 1934 au conseil général de l'Isère, comme représentant d'un canton voisin, celui de Crémieu. Il en devint vice-président en 1939 et siégea jusqu'aux événements de 1940.

Il fut membre de la Commission administrative départementale puis du conseil départemental sous le régime de Vichy. C'est aux élections du 16 octobre 1932, qu'il se présenta au Sénat, pour le renouvellement partiel du 10 janvier 1933. Il emporta son siège aisément et se fit inscrire au groupe de la gauche démocratique. Membre de la Commission de la législation civile et criminelle dont il fut secrétaire, de la Commission de l'armée, de la Commission de l'air, il se fit entendre dans divers débats portant notamment sur : la création d'un service de fabrications d'armement, le marché du blé (1935) ; les plantes à parfums, la réforme fiscale (1936) ; les délais aux commerçants, industriels et artisans, le prix de vente des fonds de commerce, le Budget de l'Agriculture (1937) ; la propriété commerciale (1939). Il ne reparut plus dans la vie politique après la libération, se fixa définitivement à Bourgoin où il mourut le 11 avril 1953.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

BELMONT (Robert)

Né le 22 décembre 1892 à Bourgoin (Isère)

Décédé le 11 avril 1953 à Bourgoin (Isère)

Sénateur de l'Isère de 1933 à 1941

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, pp. 525 et 526)

Après son vote positif du 10 juillet 1940, Robert Belmont renonce à la vie politique, et se retire dans sa ville natale, où il meurt le 11 avril 1953.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Robert BELMONT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 22 décembre 1892
Décédé le 11 avril 1953
Profession
Avocat
Département
Isère
  • Mis à jour le 01 août 2014