Allez au contenu, Allez à la navigation

BLANC Xavier

Ancien sénateur des Hautes-Alpes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu du 30 janvier 1876 au 25 janvier 1885
  • Réélu du 25 janvier 1885 au 7 janvier 1894 ( Fin de mandat )
  • Réélu le 7 janvier 1894
  • Fin de mandat le 7 juin 1896 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

BLANC (XAVIER), sénateur depuis 1876, né à Gap (Hautes-Alpes), le 5 août 1817, débuta en 1837 au barreau de Gap dont il fut vingt-quatre fois élu bâtonnier. Conseiller général des Hautes-Alpes en 1846, il fut chargé par intérim de l'administration du département en 1848, et, le 2 décembre 1851, donna sa démission de conseiller général pour ne pas prêter serment à l'Empire. Chargé de nouveau, par intérim, des fonctions de préfet, après le 4 septembre 1870, il devint, à la fin de 1871, président de la commission départementale, et, candidat républicain aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876, fut élu sénateur des Hautes-Alpes par 158 voix sur 247 votants, et réélu, dans le même département, au renouvellement du 6 janvier 1885, par 322 voix sur 358 votants. Il a pris place à la gauche républicaine, et a fait partie, comme rapporteur et comme président, de plusieurs commissions. Il a voté, en juin 1886, contre l'expulsion des princes, et, dans la dernière session, pour le rétablissement du scrutin uninominal (13 février 1889), pour la proposition de loi Lisbonne restrictive de la liberté de la presse, et pour la procédure à suivre devant le Sénat contre toute personne inculpée d'attentat contre la sûreté de l'Etat (29 mars, affaire du général Boulanger).

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

BLANC (XAVIER), né le 5 août 1817 à Gap (Haute-Alpes), mort le 7 juin 1896 à Paris.

Sénateur des Hautes-Alpes de 1876 à 1896. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. 1, p. 339.)

En 1889, il est nommé président de la cinquième commission d'initiative parlementaire, et prend part à la discussion du budget de l'exercice 1890.

En 1890, il parle sur la proposition de loi modifiant le titre II du Code rural sur la vaine pâture, et sur celle modifiant les droits de l'époux sur la succession de son conjoint prédécédé. En 1891 il se fait entendre au cours de la discussion d'une interpellation sur la situation des bûcherons de la forêt de Maillan et des forêts environnantes. En 1892, il préside diverses commissions, notamment celle relative à la célébration du centenaire de la proclamation de la République, et participe au débat sur l'exercice de la médecine. En 1893, il se fait entendre dans la discussion de la proposition de loi sur la réparation des erreurs judiciaires.

Il est réélu sénateur des Hautes-Alpes le 7 janvier 1894 au premier tour de scrutin, par 294 voix sur 346 votants et participe à plusieurs débats, notamment sur : l'emprunt de la ville de Paris ; le Code de justice maritime ; le chemin de fer du Fayet à Chamonix et à la frontière suisse ; les pigeons voyageurs. En 1895, il s'intéresse au Code de procédure civile, et le 9 juin 1896, le Président Emile Loubet annonçait son décès à ses collègues et prononçait son éloge funèbre : « Rien ne le laissait indifférent, déclara-t-il, et, malgré son grand âge et son extrême modestie, il n'hésitait jamais devant l'accomplissement de ses devoirs». Président du Club alpin depuis 1879, on donna son nom à un refuge au Clot en Valgaudemar lors de son inauguration le 14 août 1898. Un des sommets de la chaîne de Roche-Faurio, porte également son nom.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Xavier BLANC, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 5 août 1817
Décédé le 7 juin 1896
Profession
Avocat
Département
Hautes-Alpes
  • Mis à jour le 21 septembre 2014