Allez au contenu, Allez à la navigation

de VALLEE Oscar

Ancien sénateur Inamovible

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 15 novembre 1878
  • Fin de mandat le 18 janvier 1892 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1886 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

VALLÉE (LOUIS-RENÉ-OSCAR DE), membre du Sénat, né à la Mothe saint héray (Deux-Sèvres) le 1er septembre 1821, d'une vieille famille poitevine, fit ses classes à Lyon et alla étudier le droit à Poitiers. Reçu avocat (1842), il s'inscrivit d'abord au barreau de cette ville, puis à celui de Paris auquel il appartint de 1843 à 1848. Nommé par le gouvernement provisoire (4 mars 1848) substitut du procureur de la République près le tribunal de la Seine, il se montra dévoué à la politique conservatrice qui prévalut bientôt dans les conseils du gouvernement, adhéra au coup d'Etat de L.-N. Bonaparte, devint, le 28 juin 1852, substitut du procureur général près la cour d'appel de Paris, et, le 4 novembre 1855, avocat général prés la même cour. Premier avocat général le 21 août 1861, il eut à porter la parole dans un certain nombre de procès importants, parmi lesquels l'affaire du duel entre MM. Charles Hugo et Vionnet fils, le procès soutenu par Mme de Guerry contre, la communauté de Picpus, le procès intenté par les héritiers du prince Eugène à l'éditeur des Mémoires du duc de Raguse, il s'acquitta brillamment de sa tâche et se distingua par la modération et la sévère sobriété de sa parole. Nommé conseiller d'Etat le 30 novembre 1867, il perdit ses fonctions à la chute de l'Empire, et reprit à Paris l'exercice de sa profession d'avocat. Impérialiste, il se présenta, lors des élections du 20 février 1876, à la Chambre des députés, dans l'arrondissement de Rocroi, ou il échoua. Mais les droites du Sénat firent triompher, le 15 novembre 1878, sa candidature à un siège inamovible devenu vacant par suite au décès du général Chareton; élu sénateur par 141 voix (269 votants), il appartint au groupe bonapartiste et vota constamment avec la droite, contre le ministère Dufaure, contre l'article 7, contre la réforme du personnel de la magistrature, contre le divorce, contre les crédits du Tonkin, contre l'expulsion des princes, contre la nouvelle loi militaire, et, en dernier lieu, contre le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), contre la projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, contre la procédure de la haute cour contre le général Boulanger. Il prit fréquemment la parole à la tribune de la Chambre haute, pour la défense des théories autoritaires et conservatrices, notamment contre la réforme du serment judiciaire (février 1583), pour assurer aux tribunaux ordinaires et non à une juridiction administrative l'autorité disciplinaire sur les instituteurs libres (février 1886), pour rétablir dans la loi militaire (avril 1888) les dispenses accordées par la loi de 1872. Officier de la Légion d'honneur (19 août 1866). On a de M. O. de Vallée : Antoine Lemaistre et ses contemporains (1858); Les Manieurs d'argent (1857); Le duc d'Orléans et le chancelier d'Aguesseau (1859) ; Etudes et portraits (1880), et diverses brochures d'actualité.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

VALLÉE (LOUIS, RENÉ, Oscar de), né le 1er septembre 1821 à La Mothe-Saint-Héray (Deux-Sèvres), mort le 18 janvier 1892 à Onzain (Loir-et-Cher).

Sénateur inamovible de 1878 à 1892.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 476.)

Après une longue existence de magistrat et d'avocat, sénateur inamovible depuis 1878, Oscar de Vallée, dont la courtoisie était au niveau de l'intelligence et du talent, s'éteignit à 70 ans, le 18 janvier 1892 au château du Pavillon à Onzain.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Oscar de VALLEE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 1er septembre 1821
Décédé le 18 janvier 1892
Profession
Magistrat
Département
Inamovible
  • Mis à jour le 22 décembre 2014