Allez au contenu, Allez à la navigation

FESSARD Georges

Ancien sénateur d'Eure-et-Loir

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 15 janvier 1905
  • Fin de mandat le 6 janvier 1912 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

FESSARD (GEORGES, ALBERT), né le 11 février 1844 à Chartres (Eure-et-Loir), mort le 22 janvier 1918 à Paris.

Sénateur d'Eure-et-Loir de 1905 à 1912.

De souche beauceronne, Georges, Albert Fessard devait avoir une brillante carrière, tant privée que politique. Après de solides études secondaires et supérieures, il fut admis à l'école Centrale dont il démissionna pour entreprendre des études juridiques. Lorsqu'éclata la guerre de 1870, il s'engagea volontairement dans les Mobiles d'Eure-et-Loir et fit toute la campagne dans la 2e armée de la Loire. Nommé sous-lieutenant après le combat de Marchenoir, il prit part à la bataille et à la retraite du Mans. Rendu à la vie civile, il s'installa comme notaire dans sa ville natale en 1874 et devait le rester jusqu'en 1894. Épris de politique, il fut l'un des fondateurs de La Dépêche d'Eure-et-Loir, journal à la rédaction duquel il participa durant de longues années.

Le 10 janvier 1890, il fut élu conseiller municipal et le 15 mai 1892 devait devenir adjoint au maire. Nommé maire le 4 octobre 1893, en remplacement de M. Béthouard, démissionnaire, il le resta jusqu'au 25 octobre 1912. Au cours de son mandat municipal, il devait créer à Chartres l'usine de clarification et de stérilisation de l'eau par l'ozone.

Sous l'étiquette du parti républicain progressiste, il se présenta en janvier 1903 aux élections sénatoriales, mais n'obtint que 354 voix ; ce furent MM. Labiche et Vinet qui furent alors élus, avec respectivement 526 et 377 voix. Il devait être élu sénateur le 15 janvier 1905, à l'élection partielle destinée au remplacement de M. Wallon, sénateur inamovible, décédé. Cette fois-là il fut élu au premier tour de scrutin par 362 voix sur 721 votants, contre 356 voix à M. Villette-Gaté.

Il devait rester au Sénat jusqu'en 1912. S'étant représente au renouvellement du 7 janvier 1912, il fut battu au second tour de scrutin. Inscrit au groupe de la gauche républicaine, il devait intervenir assez fréquemment à la tribune, mettant au service du Sénat sa grande compétence et son expérience de juriste et d'administrateur local.

Il mourut à Paris, éloigné de la politique, le 22 janvier 1918, à l'âge de 74 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Georges FESSARD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 11 février 1844
Décédé le 22 janvier 1918
Profession
Notaire
Département
Eure-et-Loir
  • Mis à jour le 21 novembre 2014