Allez au contenu, Allez à la navigation

GOUGE René

Ancien sénateur de la Somme

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Fin de mandat le 28 février 1925 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

GOUGE (RENÉ, ALPHONSE), né le 3 novembre 1869 à Framerville (Somme), mort le 28 février 1925 à Paris.

Sénateur de la Somme de 1920 à 1925.

René Gouge naquit à Framerville, petit bourg du département de la Somme. Sa famille plus encore que ses goûts l'orientèrent vers les études juridiques.

Celles-ci furent couronnées par l'obtention du grade de docteur en droit.

Il devint en 1906 avocat près le Tribunal de Péronne.

Paris le reprit en 1913. Il était inscrit au barreau depuis moins d'un an lorsque la Grande guerre éclata. Mobilisé, puis libéré en 1915, René Gouge s'adonna avec expérience et une grande activité aux redoutables problèmes que posait l'invasion ennemie pour ses compatriotes. Pendant cette période il publia de fort intéressants travaux dont le Parlement s'est fréquemment servi par la suite et notamment ses rapports sur la réparation des dommages de guerre aux Etats généraux des régions dévastées dont il était le rapporteur permanent. II fut également nommé rapporteur de la fédération des associations départementales des sinistrés.

Candidat aux élections sénatoriales en janvier 1920, il fut élu au deuxième tour par 775 voix et son élection validée à la séance du Sénat du mardi 13 janvier 1920.

Il prit alors une part éclatante à l'élaboration de la loi sur les dommages de guerre, celle qui sera appelée plus tard : « la charte des sinistrés ». « Nul n'était mieux préparé que lui dira le président Jeanneney, à défendre ces intérêts sacrés ».

Rapidement élu secrétaire, puis vice-président du groupe interparlementaire des régions libérées, il ne cessa aux commissions de législation, des douanes, de l'agriculture, des finances, comme à la tribune d'être présent avec efficacité chaque fois que ses collègues avaient à connaître de questions concernant les régions dévastées et la réparation des dommages de guerre. En 1921, il fut élu membre du Comité de contrôle et de surveillance de la liquidation des stocks. Il sut également assumer des responsabilités en matière de presse.

Il était inscrit au groupe de l'union républicaine.

Le 17 décembre 1922, il fut élu conseiller général de Bray-sur-Somme. Avoué près la Cour d'appel de Paris, il élut domicile à Paris.

Il mourut en cours de mandat le 28 février 1925 à Paris, à l'âge de 56 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. René GOUGE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 3 novembre 1869
Décédé le 28 février 1925
Profession
Avocat
Département
Somme
  • Mis à jour le 21 octobre 2014